Trop d’incivilités ?

 

La colère monte. Les peurs, les propagandes, divisent les Français. Chacun tend à se replier sur soi, son identité, sa « tribu », ses préjugés ». Les élus et les élites sont décriés, la démocratie représentative vécue comme un « système » injuste et cynique. Dans ce contexte de tensions, Caroline Fourest récolte les doléances des citoyens pour faire la part du légitime et du préjugé, du vrai du faux, avant de porter leurs revendications auprès des décideurs.

Pour ce premier numéro, Caroline Fourest se penche sur le thème des incivilités. Un grand nombre de Français se plaignent des « incivilités ». Au travail, dans les transports en commun, dans la rue, de la part de ses voisins. Mais faut-il les confondre avec le sentiment d’insécurité, ne blâmer que quelques-uns ou sommes-nous tous devenus plus intolérants aux incivilités parce que nous vivons dans une société toujours plus urbaine et plus anonyme ?

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s